Sorcière ou Inquisiteur ? Péché ou Vertu ? Choisissez votre camp et rejoignez Post-Tenebras RPG.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

  Une rencontre royale!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Romaric
Grand Inquisiteur d'Aix
avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 28

Feuille de personnage
Age du Personnage: 22 ans
Race: Ange
Royaume: Saint Empire Germanique

MessageSujet: Une rencontre royale!   Dim 11 Mar - 12:41

Ah le saint Empire Germanique, enfin la maison pour le petit groupe d'inquisiteur, revenu de leur tour d'Europe avec leur père et maître Romaric, le Juste. C'est après plusieurs semaines de voyage, entre la réunion auprès des grand cardinaux la visite aux différents ordres d'inquisiteur, et la collecte des différentes informations sur ce nouveau monde que Romaric, le Glorieux revint dans sa patrie.

Le groupe fut tant attendu, qu'une fête s’organisa dans certains village, certains enfants suivant l'escorte jusqu'à la capitale du royaume. Lieu ou une grande partie de l'ordre les attendait avec impatience. Et quel ne fut pas l'accueil mémorable qu'ils firent à la vue de la petite escouade et surtout de leur grand maître. L'ange était considéré comme un saint parmi les siens, il était adoré par les siens, respecté et par dessus tout leur fidélité était aveugle. Chacun était prêt à donner sa vie pour les idéaux de leur grand inquisiteur.

D'ailleurs ce derniers, même éreinté par ce si long voyage, prit le temps de bénir chaque personne sur son passage, souriant à tous et enveloppant de son aura bienfaitrice tous les honnête gens. Depuis peu de temps il était revenu sur terre et beaucoup avait été fait, mais déjà tant de monde le connaissait. Même lui ne pensait pas qu'une telle ampleur aurait lieu.

Cela prit plusieurs temps mais finalement, il parvint au fabuleux Manoir de la Crois D'Ambre. L'ange n'avait pas souhaité pareil bâtisse mais les villageois et les inquisiteur avaient tous mis, la main à la patte pour créer un Manoir digne de ce nom. La grande allée menant à l'entrée principale, fut vision d'un étrange spectacle, qui surprirent même le grand inquisiteur toucher par tant d'attention. Oui beaucoup d'inquisiteur s'était mis à genou faisant une haie d'honneur à leur maître et ses inquisiteurs-protecteurs. Une grande étape avait été faîte lors de ce voyage, et son ordre avait été approuvé par Rome et l'église. Mais Romaric considérait toujours chaque être vivant comme son égal, se séparant de son escorte, il releva le derniers homme de la file, puis entama un discours, un discours qui ferait surement le tour du Royaume:

"-Mes frères, ne vous inclinez pas devant moi. Je suis comme vous et comme le plus simple de ces hommes. Nous sommes et serons toujours égaux! Je reviens auprès de vous pour apporter cette bonne nouvelle. Dieu est avec nous, mais à présent la Sainte église et Rome l'est aussi. Quatre nouveau Ordre ont été accepté. Mais sachez, mes frères, mes sœurs... mes enfants. Que même si le futur est noir, je reste ancré dans mes idéaux et pensent toujours à une paix Durable avec les sorcières. C'est ainsi que je continuerais notre voie, comme nous l'avons toujours fait. " C’est par la foi que l’on peut traverser les courants. Et c’est par la sagesse que l’on obtient la pureté". Alors mes enfants relevez-vous et profitez de cette journée! Amusez-vous! "

A peine avait-il fini son discours, qu'une vague de crie de joie s'empara de la foule amassée, le charisme de l'Ange et son aura bienfaitrice apporté un tel soulagement à tout ce qui le voyait et tous se sentaient en sécurité. Telle était le talent d'un Orateur comme Romaric, telle était la puissance de la sagesse, voilà ce qu'était Romaric, le Juste. Des festivités se préparèrent des lors dans le manoir et aux alentours des villages. La joie et le bonheur se ressentaient de partout. Mais au même instant, le Grand Inquisiteur de la Ville D'Aix, se retourna dans son manoir se reposer un peu. Alors qu'un messager vint à sa rencontre, portant d'une missive du palais Royale. Une convocation de la Reine en personne. Il est vrai que depuis la formation de son Ordre dans ce royaume, il n'avait pu prendre requête auprès de la reine, et son voyage sur la voie du divin avait retardé encore l'entrevue. Posant sa main sur l'épaule du messager, il l'envoya une dose d'apaisement et le remercia d'un sourire chaleureux.

-Dit à Notre Reine, que je m'habille en conséquence et j'arrive aussitôt!


Le messager reparti souriant bêtement, totalement serein par la vague d'apaisement qu'il lui avait été envoyé. Romaric se hâta dés lors, à se doucher et se changer. Après tout, il ne fallait pas faire attendre une reine.

~Ah le dure statut d'un grand inquisiteur! On a plus de temps pour se reposer quelques minutes! ~

Il sourit à cette pensée, en levant les yeux au ciel, pensant à son "père" qui gardait toujours un œil sur ses enfants. Aussitôt le grand inquisiteur, se para de son armure en cuir blanche, par-dessous une tunique blanche comme les nuages. Une douce aura lumineuse éclairé tout son être. IL s'arma de la traditionnelle arme divine de son Ordre, soit son arc et ses flèches d'argent. Il en comptait pas s'en servir,loin de là . Mais s'était le costume d'apparat et de cérémonie. Profitant des festivités des siens, il parti discrètement sur un étalon prit dans les écuries, en direction du palais royale. Sur place il fut attendu, comme il se doutait et tous le laissèrent passer, il fut même escorter personnellement par deux gardes, jusqu'à la salle royale.

Une belle porte ouvragé et gigantesque se tenait devant lui, alors qu'il attendait l'accord de la reine pour entrer. Un émissaire vint dés lors le chercher et il put entrer. Un long couloir avancé jusqu'à une petite place d'où probablement se trouvait le trône. Alors que sur tous les côtés d’impressionnant garde se tenait en armure lourde et au vu de leur stature, il semblait claire que se devait être l'élite. La reine craignait t-elle pour sa vie face au grand inquisiteur? Après tout, elle ne le connaissait pas mais elle apprendrait bien vite, que l'ange n'était en aucun cas un danger pour elle, bien au contraire. D'un mouvement rapide du regard, il analysa chaque détail de la salle, son sens d'observateur était toujours en action, telle une compétence passive. Puis finalement il arriva devant le trône, mais un fin voile empêcher une visibilité de celui-ci, il ne constata que la silhouette de la reine, derrière le fin voile. Était-ce de cérémonie, ou n'avait-elle pas confiance en lui? Des questions qui restaient en suspend pour le moment.

Mais avec toute la grâce angélique qui lui était officier, il mit un genou à terre et les deux mains sur les côtés dans une révérence splendide. Sa voix résonna dans le palais de façon douce et cristalline, ses mots coulèrent comme un ruisseau pure et calme:

-Ma reine, je suis votre Humble serviteur. Je me prosterne devant vous en tant que grand inquisiteur D'Aix, fervent servant du Tout-Puissant. Mais avant que vous ne prononciez quoique se soit, Madame. Je souhaite me présenter à vous dans mon entière nature.


Ayant préalablement enlever son armure et sa tunique, il était, tout surprenant que cela soit, torse nu. En effet l'ange n'avait encore placé de trou dans son armure pour faire ressortir ses ailes facilement. Chose qu'il pallierait rapidement. C'est donc torse nu, et toujours sur un genou, que son dos se convulsa légèrement. Ne souhaitant pas être menaçant ou autre, Romaric ne faisait aucun mouvement brusque et ralenti le processus, pour ne point inquiéter les gardes et la reine, dont il ne voyait pas le visage. Son corps continua encore quelques minutes rapide à se convulser, quand dans une explosion de plumes, une paire d’aile sorti de son dos. Des ailes d'une telle splendeur qu'elles pouvait en couper le souffle devant une merveille pareille. D'une blancheur extraordinaire, elle semblait immense, mais sans être grossière. Elles brillaient d'un étrange éclat apaisant et attirant. Romaric les laissa battre, un temps pour quel s'habitue à la pression de l'air en ces lieux. Depuis qu'il était descendu sur terre, il n'avait eut que très rarement l'occasion de les sortir.Ainsi fait, et dans sa nature la plus complète qu'il pouvait présenter à un mortel, il s'excusa de l'attente et de l'inquiétude qu'il avait peut être provoqué, puis il ajouta d'une voix plein d'assurance.

-Voilà mon excellence, je me présente à vous en tant que grand inquisiteur d'Aix et Ange au service de Dieu. Moi Romaric, le Juste, pour vous servir!

Il s'était présenter comme la coutume le voulait et il attendait patiemment que la reine prenne la parole. Une grande connaissance et sagesse se ressentait dans tout le corps de l'ange et il espérait avoir assez appris de ce nouveau monde pour ne pas avoir fait d'erreur. Il attendait alors, n'ayant plus que ça à faire actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une rencontre royale!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Post-Tenebras RPG ::  ♦ Royaumes Pro-Inquisiteurs ♦ :: • Saint Empire Germanique •
 :: Palais Impérial
-