Sorcière ou Inquisiteur ? Péché ou Vertu ? Choisissez votre camp et rejoignez Post-Tenebras RPG.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Alexandrie~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sàga
Grande Sorcière de Philaé
Grande Sorcière de Philaé
avatar


Messages : 64
Date d'inscription : 27/12/2011

Feuille de personnage
Age du Personnage: 20
Race: Banshee
Royaume: Egypte

MessageSujet: Alexandrie~   Ven 13 Avr - 20:52



Alexandrie, carrefour de la méditerranée, cité des commerces et du savoir antique. Cette belle a vu le jour vers -331 avant Jésus Christ. Son fondateur n'était autre qu'Alexandre le Grand venu conquérir l’Égypte et la soustraire de l'emprise de ses ennemis, les perses. Cette cité moderne, cachée par les murailles conçut par l'architecte, Dinocrates de Rhodes est une pure merveille. Cet homme, véritable génie de son temps a également conçues les grosses artères, l'hippodrome, un théâtre et un circuit d'alimentation en eau. C'est lui qui lui a donné forme d'une chlamyde, cet espèce de lourd manteau pourpre endossé par les cavaliers macédoniens. Sur l'île de Pharos se dresse l'une des sept merveilles du monde, le Phare d'Alexandrie. C'est dans cette ville que repose le corps du conquérant qui ironiquement n'a jamais vu l’achèvement de cette dernière. Un de ces proches, Ptolémée a repris le flambeau et s'est intronisé Pharaon. Une nouvelle dynastie a vu le jour et s'est éteinte à la mort de l'illustre reine Cléopâtre.

J'étais arrivé par le port de l'Est, j'aurai pu tout aussi bien le faire par l'ouest, c'était réellement sans importance. La ville était la même que la veille de mon départ, fidèle à elle-même et toujours héritière de son illustre passé. Elle possède aujourd'hui encore de nombreuses fabriques de produits, dont celui du verre réputé ainsi que ses chantiers navals. Les avenues sont toujours pleines de commerçants qui vendent les denrées les plus rares et les plus précieuses. Une fois n'est pas de coutume, je ne suis pas là pour aller faire les courses et du lèche-vitrine. Mes pas me guident vers la grande bibliothèque fondée par Démétrios de Phalère sous le règne de Ptolémée Ier. L'ambition démesurée de cet homme de rassembler toutes les connaissances avait porté ces fruits. Ce lieu des livres et du savoir était né. Aujourd'hui encore, les hommes chassaient les livres rares et venaient enrichir les collections. Je songeais qu'à ce rythme, il n'y aurait bientôt plus une place pour ranger tout ce fatras. Quand je pense que toutes ses merveilles avaient failli périrent par les flammes et que la ville même avait failli être détruite par des secousses sismiques... Je n'osais guère y penser. Quelle mouche avait piqué ces deux sorcières élémentaires ? Leurs intentions demeuraient aujourd'hui encore un mystère. Leur exécution publique n'a jamais pu permettre de lever voile sur leurs motivations.

Je m’arrête là sur ce chapitre d'histoire. On n'attendait pas de moi que je résolve les énigmes du passé.
La grande bibliothèque était mon principal objectif. Dernièrement, l'une de mes sœurs astronome a remarqué dans le ciel un signe qui ne trompe pas. Il annonce une période de profonds bouleversements pour l'humanité. Pour en être tout à fait certaine, j'ai choisi de me déplacer jusqu'à Alexandrie pour aller consulter les cartes stellaires. Elles seront en mesure de confirmer ce que nous soupçonnions. Malheureusement, confirmer ne servira sans doute à rien. Nous ne sommes pas capables de mettre une image sur ce qui va se produire. Après tout, les changements peuvent être bons ou mauvais... Toujours est-il que c'est l'excuse qu'il me fallait pour aller faire une balade hors de l'île. J'aimais beaucoup mon chez-moi, mais j’étouffais également. Gérer des hommes et des femmes étaient extrêmement pénible, bien que quelque part ils arrivaient bien à se gérer tout seuls. Entre les cérémonies, les initiations, les négociations et le recrutement de novices, je n'avais pas une minute à moi ! Je devais être partout. Il ne faut pas croire que ma charge me paraissait bien lourde, elle l'est assurément, mais c'est un choix. Un choix que j'ai fait pour veiller sur mes amies et sur la survie de ce magnifique temple vestige du passé et porteur encore de veilles traditions ancestrales. Le passé ne devait pas mourir, l'ancienne magie devait encore prospérer et le nom des anciens dieux devait être encore prononcé. L'oubli seul était l'ennemi de leur immortalité. La religion chrétienne n'aimait pas les païens que nous étions et le sultan nous tolérait tout juste et du moment que nous restions dans notre ghetto. Je n’étais pas certaine qu'il appréciait la venue de nouveaux membres. Autrefois, les sœurs d'Isis, communauté exclusivement composée de femme n'attirait pas la moindre méfiance, mais maintenant que j'avais conclu un pacte avec la reine des sorcières, il pouvait décemment changer d'avis... C'est cela que je redoutais le plus. Je voulais d'un ordre neutre qui n'irait jamais se compromettre avec le pouvoir. Un rendez-vous s'imposait, je n'en avais pas trop envie, mais je sentais que j'allais devoir jouer de mes charmes pour le convaincre de mes intentions pacifiques.

Vêtue à la mode des femmes égyptienne, je portais un caftan couleur gris perle, cerné d'une ceinture noire avec des franges argentées. Mes cheveux détachés tombaient en cascade sur mes frêles épaules. Je n'avais pas pris la peine de les dissimuler sous un foulard. J'étais pour le moins indécente, mais je m'en contrefichais. Mon col était dénudé, nul collier ne l'ornait. Je portais en revanche des boucles d'oreilles argentées en forme d'Ankh. La sorcière de Philae ne pouvait qu'attirer les regards, qu'ils soient méprisants, amicaux, haineux, envieux, vicieux...

Le bibliothécaire en chef en personne se déplaça jusqu'à moi lorsque je posais le premier pas dans son antre. Quelques courbettes et compliments plus tard, je finis par me retrouver dans la salle d'astronomie où il me laissa seul avec l'arôme du vieux papier millénaire. Mes yeux parcoururent cette pièce de fond en comble et, considérant l'ampleur de la tâche qui m'attendait, je fis appel à mes pouvoirs magiques. Les meubles s'animèrent et je leur expliquais ce que j'attendais exactement d'eux. Ils s'empressèrent de m'indiquer où se trouvaient les cartes que je recherchais. J'allais donc m'approcher de mon but, lorsque je perçus une énergie familière dans les environs.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maël
Grand Inquisiteur de Jérusalem
Grand Inquisiteur de Jérusalem
avatar


Messages : 78
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 25

Feuille de personnage
Age du Personnage: 40
Race: Ange
Royaume: Royaumes Latins

MessageSujet: Re: Alexandrie~   Sam 21 Avr - 23:39

    Tout étais calme ici, absolument tout. Depuis quelques mois, les sultans et Califes musulman se tiennent tranquille. Il faut dire que nos chevaliers Inquisiteurs sont particulièrement efficaces, et ils effrayent nombre de guerriers Maures. Bien que nous ayons reçu des talents de la part de Dieu lui-même par le bié de l’archange Michel, ils ne semblent pas vouloir admettre que nous détenons la vraie foi. Au contraire, ça semble les avoir convaincus que nous ne sommes que des outils utilisé contre les sorcières pour préserver leur propre peuple. Etrange résonnement je trouve. Si Dieu voulais préserver leur peuple, il ne donnerait pas à leur ennemis de quoi combattre les sorcières, il choisirait quelqu’un d’autre qui ne met pas en péril son peuple élu. Enfin, allez expliquer ça a des soldats musulmans armés jusqu’aux dents ou à des sultans inaccessible. Laissons-les se complaire dans leurs illusions néfastes et leur pêché. Ils s’en repentiront quand viendra le jugement dernier. Profitant de ce calme providentielle, j’ai décidé de quitter temporairement ma base pour me rendre à Alexandrie afin de trouver quelques documents religieux conservés dans la grande bibliothèque. J’ai donc pris le bateau, pour arriver plus vite et ne pas m’éloigner trop longtemps, j’ai quand même des chevaliers à gérer, même si avec mon pouvoirs je peux me déplacer rapidement, mais tant qu’à faire, mieux vaut éviter d’être absent et pris au dépourvu.

    Après un passage par le souk d’Alexandrie pour voir les produits locaux ainsi qu’une nuit dans une auberge d’Alexandrie, je me rends à la bibliothèque, enfin. Je porte ma tunique d’inquisiteur, la tunique blanche brodée d’argent de l’ordre, avec la cape rouge brodée d’or. Une telle tenue pourrais être considérée comme provocante en territoire ennemis, après tous, j’expose clairement mon appartenance à un ordre qui représente tout ce qu’ils détestent, et mes attributs montre que j’en suis le chef. Mais je pense néanmoins que la grande lance d’argent accroché dans mon dos et l’épée à ma taille sont assez dissuasives pour me permettre de me déplacer en toute sécurité dans la ville sans rien craindre de personne. Et quand bien même il y aurait un problème, avec mes pouvoirs, je n’aurais aucun mal à me défendre, bien au contraire. J’arrive à la bibliothèque, rapidement, je demande à être guidé vers les manuscrits traitant d’astronomie. Un tel voyage pour lire des cartes du Ciel me direz-vous ? Certes, mais je suis persuadé que le Ciel est une mine d’information envoyées par notre seigneur, et qu’il suffit de savoir les analyser. Et je compte bien voir comment était le Ciel a certains grands moment de l’histoire pour tenter de percer à jour le code des étoiles. Rapidement, en voyant que je suis un personnage important, on me guide vers l’observatoire où se trouves toutes les cartes du ciel, tout en me prévenant qu’une dame importante est là. Un sourire railleur se dessine sur mes lèvres. Quelle femme dans ce pays saurait lire ce genre de carte, alors qu’elles n’ont même pas accès à l’éducation. Aucun doute, il ne peut s’agir que d’une sorcière. Si c’est le cas, j’espère que ses recherches ne sont pas dans le but de faire un mauvais coup ou un raid contre une cible quelconque, sans quoi je serait obligé de souiller de son sol le sol de la salle d’astronomie.

    Alors que j’entre dans la salle, je vois cette femme. Même si elle a le dos tournée, je la reconnaitrais entre mille. Ce teint blanc, ces cheveux clairs, cette tenue ostentatoire et affriolante, ce parfum enivrant, ça ne peut être que Sagà, cette femme que j’ai rencontrée à Milan. La question est, qu’est-ce qu’elle vient faire ici. A son énergie, on voit bien qu’elle est une sorcière, ce que j’ignorais jusqu’alors. Doucement et dans le plus grand silence, je me plante devant elle, arme à la main et prend la parole, gardant mon air sombre et détaché.

    « J’aurais dû m’en douter, tu m’a ensorcelé à Milan, Sorcière. »

    Après quoi je fais apparaitre une épée de lumière dans mes mains, arme beaucoup plus efficace que mes armes normales contre une sorcière. Plus pratique aussi puisque contrairement aux autres armes, elles n’abimeront pas les objets autours. je montre mon épée lumineuse et reprend la parole

    « Malheureusement pour toi, j’ai maintenant de quoi contrer tes maléfice, alors parle sans mentir. Que fais-tu ici. Es-tu une menace ou puis-je te laisser la vie, alors que mon devoir m’imposerait de te tuer ? Parle maintenant, Banshee»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sàga
Grande Sorcière de Philaé
Grande Sorcière de Philaé
avatar


Messages : 64
Date d'inscription : 27/12/2011

Feuille de personnage
Age du Personnage: 20
Race: Banshee
Royaume: Egypte

MessageSujet: Re: Alexandrie~   Sam 28 Avr - 21:51

Finalement l'énergie familière se trouvait beaucoup plus proche de moi que je ne l'aurai escompté. Mon cœur n'avait pas manqué de battre et mon désir de s'éveiller. Je ne savais d'ailleurs pas trop pourquoi il est un des seuls pour qui j'éprouve une attirance quasiment charnelle. Il n'était pas le seul évidemment, mais il n'empêche qu'il m'attirait un peu comme l'aurait fait une fleur carnivore pour un insecte. Une irrépressible et dangereuse passion était née et je ne pouvais que difficilement la combattre. Je n'avais aucune volonté dans l'affaire du moment qu'il ne constituait pas de danger pour mon ordre. Sa présence à Alexandrie était toutefois assez surprenante. L’Égypte était notre territoire à nous les sorcières d'Isis. Les Égyptiens de confection musulmane, bédouine ou encore copte ne recherchaient pas les liens avec l'église catholique d'occident et l'inquisition. Toutefois, il fallait admettre qu'Alexandrie était un passage quasiment obligatoire pour accéder à la connaissance. Diverses civilisations pour certaines disparues y avaient légué volontairement ou involontairement des secrets et des savoirs de très grande valeur. Cette idée ne pouvait que m'émouvoir tant que l'ambition de l'homme qui avait conçu la bibliothèque était noble et éblouissante.
Je sentis Maël, car tel était son nom, s'approcher de moi avec une démarche souple, discrète, féline... La démarche d'un prédateur déterminé. Une sourde excitation monte en moi lorsque sa voix résonne derrière mon dos. Je me retourne aussitôt pour le regarder droit dans les yeux avec une trace d'effronterie malicieuse dans mon regard. Il est armé, mais ne tarde pas à se débarrasser de l'outil au profit d'une épée lumineuse inquiétante. J'aurai dû avoir peur, mais je ne ressentais rien de tel. Son pouvoir me fascinait dangereusement et l'envie de tendre la main par curiosité se fit sentir sournoisement. Il me menaça avec et me posa des questions qui manquèrent de me déstabiliser tellement qu'elles me semblèrent ridicules. Je ne l'avais pas ensorcelé à Milan comme il l'affirma. Ce n'était pas dans ma nature de le faire du moins par l'intermédiaire d'un quelconque philtre puisque je ne possédais pas un tel pouvoir. En revanche, je me connaissais bien une nature ensorcelante que je ne devais qu'à mon physique et mon culot. Il n'y avait rien de magique, toute femme humaine pouvait en être capable. J'étais d'ailleurs assez optimiste sur la question. La beauté n'était qu'un critère, un kanon et pas considéré de la même manière d'un pays à un autre.

-Maléfice ? Je ne détiens pas le pouvoir d'attirer un homme ou une femme. Je n'ai que des pouvoirs plutôt pacifiques, mais cela reste relatif. L'utilisation que l'on fait de nos pouvoirs ne dépendant que de notre nature véritable. Vous êtes libre de ne point me croire...


Je m'avance alors sans crainte vers l'arme. Je m'arrange alors pour que celle-ci frôle le tissu et le coupe. C'est un exercice assez difficile, une seule mauvaise manœuvre et je me brûle la peau. Ma robe s'ouvre donc au niveau du buste et les courbes rondes de ma poitrine apparaissent plus précisément. Je ne suis pas pour autant toute nue, ni même sein en l'air. Mon décolleté est cependant beaucoup plus osé. La proximité de cette arme me fait sans aucun doute perdre les pédales. Je ne suis pas armée et l'envie de me défendre ne me vient pas une seule fois à l'esprit.

-Ce que je fais ici, eh bien je viens consulter les cartes stellaires et les documents d'astronomies pour essayer de confirmer la vision d'une des membres de la confrérie. J'ai autant le droit d'être ici que sur mon île, nous sommes en Égypte non ? Les sœurs d’Isis sont neutres et n'attaquent que si jamais notre ordre se retrouve menacé ou bien que nous en recevons l'ordre de la reine. Tu n'as rien à craindre de moi, je ne te ferai aucun mal. Vous pouvez me tuer si vous voulez, mais...

Je murmurai ce dernier mot dans un souffle en suspense et je m’avançais alors jusqu'à son oreille de ma démarche de félin.

-Je ne suis pas sûr que cela soit une bonne idée... Vous n'avez pas fait tout ce chemin pour venir me tuer n'est-ce pas ?


Je me retrouvais alors de nouveau face à lui et dans une ultime pirouette, je lui laissais voir une autre partie de mes charmes. J'étais sans doute un peu trop provocante, mais que pouvais-je faire ? J'avais soif de lui... c'était un sentiment tellement humain... Le désir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alexandrie~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alexandrie~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Post-Tenebras RPG ::  ♦ Royaume Pro-Sorciers ♦ :: • Sultanat d'Egypte •
-