Sorcière ou Inquisiteur ? Péché ou Vertu ? Choisissez votre camp et rejoignez Post-Tenebras RPG.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un petit moment de repos bien mérité [PV Romaric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rin
Porté Disparu
avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 25/02/2012

Feuille de personnage
Age du Personnage: 19 ans
Race: Lorialet
Royaume: Saint Empire Germanique

MessageSujet: Un petit moment de repos bien mérité [PV Romaric]   Dim 29 Avr - 18:14

La fatigue pouvait parfois peser lourdement sur les épaules d'un seul homme. Les guérisseurs étant peu nombreux parmi les rangs de son Ordre – il s'agissait après tout davantage d'un don offert à la Lance du Saint-Sépulcre – Rin était souvent demandé dans la cité ou encore ailleurs, auprès de ses frères d'armes, en cas de blessure grave, surtout qu'il pouvait se rendre n'importe où en peu de temps. Si seulement les Ordres étaient plus unis, ce genre de problème ne se présenterait pas, ou du moins beaucoup moins souvent... Mais ce n'était pas le cas. Enfin, ce n'était pas que le jeune homme s'en plaigne réellement, que ce soit à voix haute ou en silence. Non, il aimait le fait de pouvoir être un tant soit peu important pour le bien-être des autres. Rendre service est toujours gratifiant pour le cœur et l'esprit. Toutefois, il y avait des jours comme aujourd'hui où il était complément épuisé par des guérisons incessantes. Rin savait aussi que, si l'heure des gens était venue, il ne devrait pas intervenir. De toute façon, il y avait des maladies pour lesquelles les personnes atteintes ne pouvaient être sauvées. Mais il pouvait comprendre d'un autre côté que personne ne désirait perdre un proche... Il était un peu tiraillé dans cette situation. Peut-être était-ce là la véritable raison pour laquelle il n'en pouvait plus; il était aussi fatigué dans son corps que dans son esprit. Les Inquisiteurs de la Croix d'Ambre devraient se passer de ses services pour un certain temps. N'était-ce pas une bonne chose, au fond ? Cela leur rappellerait leur mortalité, car malgré la durée de vie plus longue des Chevaliers de Dieu, chacun pouvait mourir n'importe quand...

C'était donc la raison pour laquelle il était rentré au siège de l'Ordre, le seul endroit qu'il pouvait considérer comme une maison, là où il était toujours le bienvenu. Certes, il ne refuserait pas d'aider son prochain si le besoin s'en faisait ressentir dans les prochains jours et avec le sourire en plus, après tout ce serait contre ses principes, ses valeurs profondes et sa vertu de la gentillesse, mais il ne devait pas non plus se tuer à la tâche. Le bien-être des autres ne devait pas complètement éclipser le sien, ce serait oublier son propre sens des responsabilités... Ce serait stupide. Ce serait surtout renier les enseignements de Romaric. S'il y avait bien une personne qui pouvait représenter cette figure paternelle que le Lorialet n'avait jamais eu, c'était bien lui... Ils n'avaient hélas plus souvent l'occasion de passer du temps ensemble, ne serait-ce que pour le plaisir d'une petite discussion. Toutefois, l'homme-fantôme, tel qu'on continuait parfois à le surnommer à cause de ses traits pâles et de sa grande discrétion malgré toute sa douceur, comprenait tout ça et ne s'élèverait pas contre de telles décisions. Son ami était le chef de l'Ordre, il ne pouvait perdre son temps avec un jeune homme solitaire et un peu perdu, malgré le fait qu'ils partagent les mêmes idées sur plusieurs sujet, n'est-ce pas... Les paupières de l'enfant de la lune assis quelque part près de l'entrée, n'ayant même pas pu se rendre plus loin, se refermaient presque toutes seules, ce qui expliquaient ces pensées plus mollassonnes que jamais. Il était fatigué, tellement fatigué... Il avait bien le droit de se reposer un peu dans ce cas, n'est-ce pas ? Cela ne pouvait pas lui faire de mal... Et comme ça, ces quelques taches rouges sur sa tunique, qui étaient peut-être simplement le produit de son imagination, finiraient par disparaître toutes seules avec de la chance, une fois qu'il aurait repris des forces...

Un guérisseur malade et blessé. A-t-on déjà vu situation plus grotesque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romaric
Grand Inquisiteur d'Aix
avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Age du Personnage: 22 ans
Race: Ange
Royaume: Saint Empire Germanique

MessageSujet: Re: Un petit moment de repos bien mérité [PV Romaric]   Mer 9 Mai - 22:12

Romaric était dans la salle principale a regarder ses enfants, comme il les appelait parfois. Dans son ordre tous étaient ses frères ou sœurs, ou ses enfants. Alors même que ceci, prouvait constamment leur fidélité, ou leur "soumission", si on pouvait cela ainsi au grand Inquisiteur.

Ses yeux d'une pureté brillante, balayaient la salle, se posant sur chaque visages, sur chaque inquisiteur ou même servant du Manoir. La mémoire infaillible de l'ange, du moins depuis son arrivé sur terre, se souvint de chaque rencontres avec chacun d'entre eux. Comment un esprit pouvait emmagasiner autant de souvenir, même lui se poser la question parfois, en souriant. D'une oreille distraite il écoutait, le doux chant d'une barde. Celle-ci comptait l'histoire d'un amour perdu. Comme l'ange aimait la poésie, le chant et la philosophie. Finalement quand on le comparé à un grand sage, les gens n'avaient pas totalement tord. Mais alors, que la fête battait son plein, une étrange sensation parcourut le corps du grand inquisiteur. Son regard dévia sur la porte d'entrée. Comme si quelque chose l'appelait inexorablement. Et faisant confiance à son instinct, il se leva discrètement, pour ne pas affoler ses enfants. Enfin surtout pour qu'aucun d'entre eux ne se précipite à sa suite. Devenir grand inquisiteur et chef d'un ordre incombait d'énorme responsabilité et la crainte de sa perte auprès des siens. Ceci l'exaspérait souvent, l'ange savait se défendre et surement bien mieux que n'importe quel inquisiteur présent en son sein. Il n'aimait peut être pas se battre, soit, mais sous sa bonté indéchiffrable se cachait un combattant hors pair, dont le courroux, pour les rare à l'avoir vu était des plus dévastateur.

Bref, poussé par cette étrange sensation, le grand inquisiteur s'éloigna de la salle, pour se retrouver finalement dehors. La nuit commençait à tomber et une brise souffla au visage de l'ange. Un de ses brises calme qui apportait à paix à l'âme. Mais ce n'était pas pour cela qu'il avait été attiré ici, et l'origine se présentait devant ses yeux. Un corps frêle et affaibli se tenait assis sur les marches. L'être semblait épuisé et totalement à bout de force, enfin si ce n'était que physique, mais en un coup d’œil précis, Romaric l'observateur constatant qu'il y avait une fatigue de l'esprit. Le grand inquisiteur s'approcha de ce nouvel arrivant, chaque pas aussi calme et posé connu à l'ange. La panique ne gagnait jamais l'ange. Non il mit calmement une main sur l'épaule du jeune homme, envoyant une onde d'apaisement:

-Mon cher Rin, je vois encore une fois que tu en demandes trop à ton corps et à ton esprit.

Ses yeux en constant, mouvement se posèrent sur la tunique de son "apprenti", tâché de sang. Que lui arrivait-il encore? Mais alors qu'il eut à peine cette pensée, l'esprit si complexe de l'ange se remémora de cet "enfant" si précieux. Le jeune inquisiteur était un Lorialet, un de ses enfants-lune, si mystérieux et intriguant pour le commun des mortels. Sa peau pâle et son tempérament de solitaire, en faisait un être à part, parfois incompris de la masse, et ceux même de certains inquisiteurs. Mais pour Romaric, Rin était un enfant avec qui il aimait tant converser depuis son arrivé dans l'ordre. L'inquisiteur était présent lors de la création de l'ordre même.

Des yeux d'une incroyable bonté se posèrent sur l'inquisiteur, son visage s'étirait dans un sourire serein et apaisant. L'image d'un père regardant son enfant sauta au visage de quiconque pouvait voir ce duo peu croyable. Mais le grand inquisiteur eut un geste, que certains considéreraient comme inacceptable à son rang. Toutefois dans la ville d'Aix, ceci n'étonnait plus grand monde, la réputation du grand inquisiteur d'Aix le précédait. En effet, l'ange s'abaissa pour prendre, dans ses bras le corps faible du Lorialet, pour finalement entrer dans le Manoir, afin de l’emmener dans les quartiers même du grand inquisiteur. Son sourire s'élargit sur le visage lumineux de Romaric le Bon. et sa voix tinta aussi mélodieuse et cristalline:

- Bienvenue à la maison!


[ Désolé du retard j'étais en période de révision ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rin
Porté Disparu
avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 25/02/2012

Feuille de personnage
Age du Personnage: 19 ans
Race: Lorialet
Royaume: Saint Empire Germanique

MessageSujet: Re: Un petit moment de repos bien mérité [PV Romaric]   Dim 22 Juil - 14:10

[Vraiment vraiment vraiment désolé pour ce retard monstrueux ! J'avais oublié d'activer les notifications et je n'avais pas vu que tu avais répondu >///<)

Étrange sensation que celle de la mort qui rôde sur votre tête. Vous en êtes parfois conscient sans l'être vraiment, comme si vous aviez dès lors accepté que votre sort était scellé, même si ce n'était pas encore tout à fait le cas... Telle était la situation présente pour Rin. S'il ne refermait pas bien vite cette blessure, il finirait assurément à la morgue avant même d'avoir pu effleurer du bout des doigts ces doux rêves qui lui tenaient tant à cœur. Des rêves de jours plus paisibles... Hélas, la fatigue était trop lourde sur ses épaules et sa méfiance en était donc affectée. Impossible pour le Lorialet de savoir ce qui était en train de se passer pour son pauvre corps bien épuisé, non seulement physiquement, mais également mentalement. Après tout, Rin avait toujours été un jeune homme solitaire; la souffrance des années avait parfois été bien forte.

Heureusement, une aide se présenta à lui sous la forme de cette main d'abord tendue vers lui pour ensuite se déposer sur son épaule. Son heure n'était pas encore venue et voilà pourquoi Dieu n'avait pas permis qu'un enfant de la lune s'éteigne aujourd'hui, seul et au cœur des ténèbres... C'était du moins ce que le Lorialet croyait alors qu'il se sentait enfin apaisé; après tout, Rin était très pieux depuis sa rencontre avec l'un des anges qui avaient été envoyés sur cette terre. Celui-là même qui venait de le soulever du sol, comme si le jeune homme pâle n'était qu'une vulgaire marionnette, légère et incapable de se mouvoir par sa propre volonté... Une pensée qui aurait été plutôt révoltante s'il s'agissait de l'entière vérité, ce qui n'était pas exactement le cas en ce moment précis, évidemment.

Bon retour à la maison... Ces seuls mots étaient réconfortants, le raccrochant pour de bon à la réalité. La douleur se réveillant hélas en même temps que ses sens. C'est donc en réprimant une plainte de douleur qu'il déposa sa main au-dessus de la région touchée, refermant cette vilaine plaie. Certes, il lui faudrait sans doute un peu de repos afin de récupérer entièrement, mais au moins, il était désormais sauvé.


« Pardon d'être une source d'inquiétude... »

Rin se doutait bien que ce n'était sans doute pas grand-chose pour Romaric le Bon, le plus sage de tous les inquisiteurs. Une simple formalité afin de s'assurer que tous les membres de sa « famille » se portent bien. Néanmoins, le jeune homme porteur de la Vertu de la gentillesse n'avait pu réprimer ce soupir, bien conscient qu'il avait été imprudent. Mais ce n'était tout de même pas sa faute si son cœur était souvent trop pur pour voir tous les dangers de ce monde qui l'entourait... N'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, ces excuses étaient sa façon à lui de montrer sa reconnaissance envers son supérieur qui prenait le temps de s'occuper d'un pauvre enfant profondément triste, pour lui apprendre à trouver de lui-même le bon chemin... Une tâche difficile à accomplir lorsque l'on est bouleversé.

« Je ne peux pas me reposer... Je dois aider autant que possible... »

Décidément, ce pauvre Rin ne changerait jamais. Il s'inquiétait plus du sort des autres que du sien, déjà prêt à repartir là où l'on pourrait avoir besoin de lui. C'était sa seule façon de se sentir un tant soit peu important en ce monde ! Il faudrait lui changer les idées pour qu'il accepte de se reposer. Autrement, il n'écouterait aucun conseil, son cœur altruiste étant le seul qui aurait raison. Des nouvelles de ce beau royaume qu'était l'Empire Germanique, malgré les conflits qui y régnaient de temps en temps, seraient peut-être suffisantes pour le calmer pour de bon ? Après tout, les vagues d'apaisement ne duraient pas éternellement et il n'aurait pas fallu que Rin commette une folie une fois que le Grand Inquisiteur soit occupé ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romaric
Grand Inquisiteur d'Aix
avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 29

Feuille de personnage
Age du Personnage: 22 ans
Race: Ange
Royaume: Saint Empire Germanique

MessageSujet: Re: Un petit moment de repos bien mérité [PV Romaric]   Dim 22 Juil - 15:12

Alors qu'il entrait même dans ses appartements, le corps du lorialet sur dans ses bras puissant, il le déposa sur son propre lit. Combien d'inquisiteur verrait là une bénédiction et un luxe offert par l'ange en personne. Alors que d'autres penserait à une injure à son statut de grand inquisiteur. Mais peu importait le grand sage, en ces lieux, il était le seul juge et ses choix faisaient loi en terre d'Aix. Les autres ordres d'inquisiteurs n'avaient en rien à savoir comment se comportait Romaric.

Une fois installé, il aperçut la main de son "enfant" glissé sur sa blessure, la refermant par magie. Le visage douloureux de l'inquisiteur n'échappa pas à l'ange, qui lui envoya une puissante vague d'apaisement pour le calmer, aussitôt. Quelle belle magie qu'était celle de la guérison, l'ange ne se lassait jamais de voir ce pouvoir en action et le Lorialet était connu pour son talent dans ce domaine. Décidément, l'ordre de la Croix d'Ambre connaissait en son sein, de précieux personnages. Et c'est avec fierté, qu'il passait en mémoire tout leur visage. Mais malgré ce prodigieux pouvoir, la fatigue scella le visage du soigneur. Il était hors de danger, mais surement lui faudrait-il un moment pour récupérer. Mais voilà, que ce derniers s'excusa une énième fois. Il était toujours avare d'excuse et d'inquiétude. Mais le grand inquisiteur dans sa bonté connu de tous, lui lançant un sourire rayonnant, son aura l'enveloppant d'une lumière fabuleuse. L'ange rayonnait de mille feux.

-Chut mon enfant, repose-toi! C'est à moi de veillez à votre bien et non l'inverse!

Il le regarda intensément de ces yeux azuréen si spéciaux, qui calmait les bêtes les plus enragés. La pureté commune aux deux protagoniste était une rare chose dans ce monde, mais alors que Rin était encore jeune, et manquant de sagesse, Romaric était ancien et la représentation même de la sagesse. Comme à son habitude, il aperçut la grande tristesse de l'enfant-lune, sans comprendre d'où elle venait. Ce qui avait tendance à lui ôter sa joie. Comment pouvait-il faire pour le rendre heureux, et voir la bonté que ce monde avait à offrir ici. Mais après ce qu'il venait de lui arriver, il pouvait se permettre de douter. D'ailleurs que lui était-il arrivé, une question qui trottait dans l'esprit du grand inquisiteur. Mais le Lorialet parlerait quand il le souhaiterait, car comme tout son ordre, il savait que l'ange était à l'écoute des siens, à n'importe quel moment. Il lui ajouta des mots paisible pour le rassurer:

-C'est en faisant des erreurs, que nous apprenons, mon cher inquisiteur! Voit de tes erreurs et ressors en le mauvais comme le bon.

Mais à peine avait-il dit ça, que l'enfant-lune, dans son habituel recherche d'appartenance à ce monde, souhaitait déjà repartir dans son état pitoyable. Mais avant de reprendre la parole, le grand inquisiteur modela l'air, avec son pouvoir magique propre, pour améliorer l'oxygène autour du blessé. Quel étrange et puissant pouvoir que de contrôler l'air qui nous entoure, autant peut-il être bienveillant que d'une force rare et inégalée. Il lui sourit toujours comme un père, mais cette fois-ci il espérait que son enfant retienne la leçon. Il s'éloigna de lui, s'accoudant à sa terrasse devant Rin. L'ange regardait le ciel magnifiquement étoilé, alors que la douce musique leur parvenait d'en dessous. Le vent soufflait à l'intérieur de la chambre rafraichissant et bienvenue. Mais finalement, le grand inquisiteur parla: essayant de changer les idées du blessé et torturé. Comme si le fardeau sur ses épaules devenaient de plus en plus important.

-Mon cher Rin, il serait temps de voir à travers les yeux de tes frères et sœurs. Il est bien de t'inquiéter pour les, mais il faut autant que tu t’inquiètes pour ta vie. N'est-il pas mieux de survivre pour en sauver encore plus par la suite, que disparaitre, et avec tous ceux que tu aurais pu sauver de ton vivant?


Comme à son habitude, le grand sage souhaitait montrer à ses interlocuteurs en les questionnant. Ainsi il se posait eux même la question pour parvenir à la réponse universelle. Après tout, il était vrai que sa disparition pouvait signer la fin de nombreuses vies par la suite. Et finalement, il continua toujours la tête rivait sur le ciel, et cherchant son "père" à tous. S'assurant de la présence du Lorialet dans son lit.

-Il y a peu j'ai rencontré notre Reine du Royaume D'Aix. L’entrevu c'est très bien passé. Mais la guerre ne connait pas les frontières, il faudra bientôt se préparer et donner la vision de Dieu à tous.

Il reprit le silence, remplacé par le crissement des grillons dans la campagne. Il était prêt à converser avec son "inquisiteur", comme il le faisait avant. Ses yeux se portèrent à nouveau sur l'enfant-lune, brillant d'une étrange émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un petit moment de repos bien mérité [PV Romaric]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un petit moment de repos bien mérité [PV Romaric]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Post-Tenebras RPG ::  ♦ Royaumes Pro-Inquisiteurs ♦ :: • Saint Empire Germanique •
 :: Siège de la Croix d'Ambre
-